jeudi 18 août : 2 FLACONS ACHETÉS = 1 OFFERT !

CBD : la meilleure plante pour maigrir à la ménopause

La ménopause est un moment pour la femme qui comporte de nombreux symptômes désagréables : bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, perte de libido et bien sûr prise de poids.

Il est vrai qu’une prise de poids est normale avec l’âge, notamment en raison d’un ralentissement du métabolisme. Mais il ne faut pas pour autant considérer comme définitifs les kilos qui arrivent. 

La nature nous a donné des plantes aux bienfaits insoupçonnés et certaines plantes aident à maigrir à la ménopause, si l’on sait les utiliser correctement. Pensez au CBD qui joue un rôle important.

Qu’est-ce que la ménopause ?

Les hormones ont un rôle important dans la prise de poids, et elles agissent à différentes étapes de la vie de la femme : puberté, grossesse, préménopause, ménopause.

Près de 8 femmes sur 10 prennent du poids à la ménopause. Cela peut aller jusqu’à 8 ou 10 kilos, parfois plus, selon le mode de vie. 

À cela s’ajoutent :

  • la rétention d’eau
  • le ralentissement du métabolisme
  • la perte musculaire liée à l’âge
  • la sédentarité pour certaines d’entre nous

La diminution du taux de progestérone a des effets importants sur le corps, entraînant la rétention d’eau et le stockage des graisses, en jeu dans la prise de poids à la ménopause.

Puis le taux d’œstrogènes baisse à son tour, et c'est la répartition des graisses dans le corps qui se modifie, induisant une masculinisation de la silhouette plutôt difficile à accepter :

  • stockage des graisses au niveau du ventre
  • perte des fesses et des cuisses
  • diminution du volume des seins

Pour maigrir à la ménopause, la première chose est de limiter les apports en graisse pour éviter leur stockage, mais aussi de limiter les sucres qui, consommer en quantité supérieure aux besoins, se transforme irrémédiablement en graisses supplémentaires.

Il faut aussi continuer à garder cet équilibre alimentaire entre les nutriments, tout en diminuant les quantités. Généralement, une femme ménopausée a un besoin calorique inférieur à 2000 calories, particulièrement si elle est sédentaire.

Pour améliorer la silhouette, il est nécessaire de se muscler avec un sport régulier et de lutter aussi contre la rétention d’eau. Certaines plantes peuvent être utiles, pour aider à perdre du poids à la ménopause.

En parallèle, n'hésitez pas à lire aussi : 10 règles d'or pour maigrir à la ménopause

menopause femme


Les plantes pour maigrir à la ménopause

Le pissenlit

Particulièrement diurétique, le pissenlit est la plante n°1 à consommer pour drainer l'organisme, gommer la cellulite et éliminer les toxines.

Pour profiter de ses vertus minceur, préparez-vous une décoction en faisant bouillir 20 grammes de racines de pissenlit séchées dans un litre d'eau durant 10 minutes environ. Buvez-la le matin et en fin de journée.

Afin d'avoir le maximum d'informations : Combien de gouttes de CBD faut-il pour dormir ? 

Le fenouil

Le fenouil est un légume au goût d’anis qui peut être classé parmi les plantes pour maigrir au cours de la ménopause en raison de ses nombreux bienfaits pour l’organisme.

Sa tisane est très efficace contre les problèmes d’indigestion causés par les changements hormonaux. Elle élimine la rétention d’eau et permet donc un amaigrissement plus rapide. Le fenouil a également une action naturelle sur les os, les dents, le cœur et le système nerveux. 

Pour préparer votre tisane de fenouil, versez de l’eau chaude sur une cuillère à soupe de graines écrasées. Couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes. Il est conseillé de prendre une tasse le matin à jeun, et une autre après le déjeuner ou le dîner.

Egalement, lisez aussi : L'effet immédiat de l'huile de CBD

fenouil


Le konjac

Un plat de pâtes au konjac, c’est une mine de bienfaits pour la santé à la ménopause. Le konjac aide à perdre du poids en se nourrissant des graisses présentes dans votre organisme et en absorbant l’eau retenue.

Grâce à cette astuce, diabète, hypertension, cholestérol, hyperglycémie, le konjac évite d’agir sur de nombreuses affections qui apparaissent avec la ménopause.

Pour avoir le maximum de conseils : Quelle huile de cbd faut-il choisir ? 

Le CBD comme plante pour maigrir à la ménopause

Phénomène naturel et inéluctable, la ménopause est une période de transition pendant laquelle le cycle menstruel de la femme est interrompu.

Loin d’être anodine, la ménopause marque souvent l’arrivée de toute une foule de symptômes, lesquels varient en fonction de chaque femme.

Cette étape n’est pas très agréable à vivre et débute généralement entre 45 et 55 ans et dure environ 7 ans.

Pendant la ménopause, les niveaux d’œstrogène s’effondrent. Et c’est précisément la cause de la plupart des symptômes qui caractérisent cette période. Heureusement, le CBD peut soulager plusieurs symptômes dont la prise de poids.

prise de poids menopause

En effet, plusieurs études menées au sujet du CBD et du système endocannabinoïde suggèrent qu’il serait possible de réduire et d’atténuer certains symptômes. Cela, sans pâtir des dangers que représentent les solutions actuelles, telles que le traitement hormonal de substitution.

Plusieurs études ont rapporté les effets positifs du CBD et des huiles enrichies en CBD sur les sautes d’humeur, les douleurs articulaires ainsi que sur les troubles du sommeil. Symptômes qui sont généralement associés au dérèglement hormonal qui survient au cours de la ménopause.

Mais le CBD est surtout reconnu pour lutter contre la prise de poids. En effet, le CBD est un véritable allié pour maigrir. Cette plante, grâce à ses nombreuses vertus, joue sur les kilos qui apparaissent à la ménopause :

  • L’action du CBD sur la perte de poids passerait par la conversion des « mauvaises graisses » (gras blanc) en « bonnes graisses (gras brun), un processus connu sous le nom de « brunissement du gras ». Le cannabidiol stimulerait aussi ces « bonnes graisses » et aiderait ainsi le corps à brûler plus de calories, qu’on appelle lipogenèse.

  • Le rôle du CBD dans la perte de poids pourrait également avoir un lien avec les propriétés antioxydantes de cette substance active du cannabis, propriétés qui permettraient de réduire la quantité de graisses dans certains aliments.

  • La prise de poids, quand elle n’est pas liée à des facteurs endogènes, peut être favorisée par l’état psychologique. Le fait de se sentir mal dans sa peau, de ne pas dormir correctement, de subir des douleurs chroniques à longueur de journée, peut avoir un impact négatif sur l’alimentation.

    En réduisant l’anxiété, en améliorant le sommeil et en soulageant les douleurs chroniques liées à la ménopause, le cannabidiol agirait sur le moral, ce qui en retour permettrait de mieux s’alimenter. Ce serait là un effet indirect du CBD sur la perte de poids.


  • La régulation de l’appétit par l’action du CBD ne doit pas être oubliée. Contrairement à une idée bien ancrée dans les consciences, le cannabidiol ne stimule pas l’appétit. Il est plutôt considéré comme un coupe-faim : une conséquence de son action sur l’hypothalamus.
À lire aussi : Comment utiliser le cbd ?

huile cbd bio 10%