mardi 29 novembre : 2 FLACONS ACHETÉS = 1 OFFERT !

🇫🇷 LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE MÉTROPILITAINE

Le CBD peut-il soulager l’endométriose ?

Et si le CBD pouvait venir au secours des maux féminins ? Bien connu pour ses vertus indéniables sur la douleur, le CBD ne cesse une fois de plus de nous étonner, à travers son action sur le corps des femmes. L’endométriose, maladie chronique particulièrement douloureuse et invalidante, touche près de 10% d’entre elles. Cette maladie très complexe peut d’ailleurs être très difficile à diagnostiquer.

D’abord, parce qu’il n’y a pas une, mais plusieurs endométrioses, il y a presque autant de formes différentes de la maladie que de personnes atteintes. De plus, les adhérences peuvent également atteindre le diaphragme, il y a d’ailleurs une endométriose dite « diaphragmatique », elle est plus dure à déceler, car les personnes ont mal aux épaules, cervicales ou au niveau du diaphragme selon leur cycle hormonal.  

 

Longtemps méconnue, cette maladie fait de plus en plus parler d’elle. Les traitements actuels entraînent notamment de nombreux effets secondaires, qui altèrent la qualité de vie des femmes. Et si le CBD permettait de soulager ces effets ?



Qu’est-ce que le CBD ?

Le Cannabidiol, ou CBD, est un principe actif présent dans les différentes variétés de la plante de cannabis. Celui-ci ne produit pas d’effet psychoactif comme le THC, une autre molécule du cannabis.

Il détend et apporte de nombreuses propriétés thérapeutiques potentiellement bénéfiques pour certains symptômes, notamment les douleurs chroniques. Le CBD n’altère aucunement l’état de conscience de ses utilisateurs et ne produit pas d’effet additif.

Le cannabidiol est réputé pour soulager les symptômes de maladies telles que la fibromyalgie, la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson ou l’épilepsie.

Un article à ce sujet : Comprendre les bienfaits et maîtriser l'utilisation de l'huile de cbd pour votre santé.  

cbd huile bio

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie inflammatoire et chronique de l’appareil génital féminin. Pour être plus précis, c’est une maladie de l'endomètre, le tissu qui tapisse l'intérieur de l'utérus. Pendant des règles dites “normales”, l’endomètre se détache naturellement de l’intérieur de l’utérus pour s’évacuer. 

Dans le cas d’une patiente qui souffre d’endométriose, les cellules censées s’évacuer migrent dans les trompes, le vagin et les ovaires où elles continuent à suivre le cycle menstruel. Elles vont parfois atteindre des organes différents, comme le rectum ou le côlon, voire même la vessie. Elles génèrent des lésions douloureuses qui peuvent causer une infertilité. 

Il est considéré que presque toutes les femmes ont un certain degré de menstruation rétrograde, mais malheureusement plus de 10 % d’entre elles vont souffrir de cette maladie. Cela peut être dû à des différences dans le système immunitaire des femmes.

L'endométriose est beaucoup plus fréquente si un parent proche à également la maladie, il peut donc y avoir aussi des gènes qui influencent l'endométriose.

Lorsqu’une femme atteinte d’endométriose a ses règles, le sang qu’elle rejette correspond à des cellules et des tissus à l’intérieur et à l’extérieur de l’utérus. Lorsque le sang touche ces autres organes à l’intérieur de l’abdomen, il peut provoquer une inflammation et une irritation, créant de la douleur. Certaines personnes peuvent également se trouver en incapacité de se déplacer ou même de se tenir debout.

En savoir plus : Comprendre l'endométriose

Les symptômes de l’endométriose

Les personnes atteintes d’endométriose souffrent généralement d’au moins l’un des symptômes suivants :

  • Crampes menstruelles sévères
  • Règles douloureuses
  • Règles abondantes, voire hémorragiques
  • Troubles digestifs
  • Troubles urinaires
  • Fatigue chronique (asthénie)
  • Rapports sexuels douloureux
  • Douleurs chroniques au bas du dos, abdominales ou pelviennes
  • Diarrhée, constipation ou nausée
  • Infertilité ou difficulté à tomber enceinte

Certaines femmes atteintes d'endométriose peuvent ne présenter aucun symptôme.

À lire aussi : Combien de gouttes de cbd faut-il pour dormir ? 

crampes-endometriose

Les traitements existants pour l’endométriose

L’endométriose est une maladie évolutive, et c’est l’un des principaux dangers de cette maladie, car on ne la décèle pas tout de suite, il faut en moyenne 7 ans pour avoir un diagnostic. Les lésions peuvent s’étendre et grossir si la personne n’est pas suivie ni diagnostiquée. D’ailleurs récemment en France des médecins ont découvert des atteintes de la maladie dans le cœur d’une patiente.

Les traitements qui existent visent à soulager les symptômes afin que la condition n’interfère pas avec la vie quotidienne de la patiente. Ils permettent de soulager la douleur, ralentir la croissance du tissu de l’endométriose et peuvent dans certains cas améliorer la fertilité.

Voici quelques solutions apportées par le corps médical pour le traitement de l’endométriose :

  • La mise sous ménopause artificielle.

  • Traitement hormonal, qui est destiné à réduire le taux d’estrogènes dans le sang, afin de bloquer la prolifération et le saignement des lésions provoquées par l’endométriose. Ce traitement soulage les symptômes en réduisant ou stoppant les règles, mais ne permet pas de stopper les lésions.

  • Traitement chirurgical, cette intervention permet d’enlever les kystes et les adhérences provoquées par les fragments d’endomètre présents dans la cavité abdominale. Ce recours a lieu dans les cas sévères de la maladie.

Pour soulager les douleurs, la prise d’analgésique est bien plus souvent proposée par les médecins. En effet, les anti-inflammatoires et les analgésiques bien qu’ils ne soient pas des traitements aident les femmes souffrant d’endométriose à faire face aux symptômes douloureux, mais n’empêchent en aucun cas le développement de la maladie.

Le changement de mode de vie est un aspect qui est considéré comme améliorant la condition des femmes atteintes d’endométriose.

En effet, maintenir un mode de vie sain, manger végétarien, méditer, faire des sports comme le yoga ou la course, adopter un régime anti-inflammatoire riche en acides gras, faire des exercices de respiration ou encore faire de l'acupuncture et de l’aromathérapie sont des conseils informels donnés aux patientes.

Mis à part ces conseils, il n’existe pas encore de traitements naturels ayant fait leurs preuves sur la maladie de l’endométriose. Depuis quelques années, le CBD sort du lot avec ses propriétés thérapeutiques, notamment anti-inflammatoires et propose de soulager les symptômes de l’endométriose.

Afin d'avoir le maximum de conseils : Le CBD pour lutter contre la sécheresse vaginale ? 

Comment le CBD permet de soulager les effets de l’endométriose ?

Le CBD se révèle être une alternative douce pour soulager les douleurs symptomatiques de l’endométriose. Il ne soigne pas l’endométriose, mais permet de soulager les maux et autres désagréments qu’impliquent cette maladie.

Il permet d’agir efficacement sur la douleur, en agissant sur le système endocannabinoïde. Ses propriétés apaisantes sont des alliés pour les femmes en période de crise. Ses vertus sont nombreuses :

  • Il prévient la migration cellulaire.
  • Il atténue la douleur.
  • Il soulage les états nauséeux.
  • Il calme les états anxieux.

En savoir plus : L'huile de CBD pour lutter contre l'anxiété ou le stress excessif ? 

endometriose cbd

Quelle forme de CBD est recommandée pour agir efficacement contre les douleurs de l’endométriose ?

Souvent épisodique lors des menstruations, la prise sublinguale permet de soulager rapidement la douleur via une diffusion rapide dans le sang. L’huile de CBD en compte-gouttes ou en gélules est idéale. 

Des gels et huiles de massage peuvent également être appliquées pour apaiser localement les zones douloureuses. Combinée avec une alimentation saine et régulée, c’est une alternative aux traitements conventionnels.

Également, lisez aussi : L'huile de CBD pour augmenter sa libido ?

Comment utiliser le CBD pour soulager les douleurs de l’endométriose ?

De nombreux produits pourraient convenir pour soulager ou traiter les symptômes de l’endométriose :

    • L’huile de CBD, en teintures ou en capsules, peut graduellement atténuer les symptômes de l’endométriose.

    • Les topiques de CBD, sous forme de baume ou de lotion, à appliquer sur les crampes qui peuvent venir avec l’endométriose.

    • Les suppositoires vaginaux au CBD pour cibler plus directement les zones à soulager.

    • Les cartouches de CBD et un vape pen pour des micro-doses de CBD à effet quasi immédiat.

cbd huile bio